top of page

La Monnaie de Paris choisit TrustPlace pour la certification digitale de sa première pièce connectée

La Monnaie de Paris choisit Trust-Place pour la certification numérique de la première pièce de monnaie connectée au monde !


La Monnaie de Paris (www.monnaiedeparis.fr) vient de lancer sa première pièce de monnaie connectée. Cette pièce en argent d’une valeur faciale de 25€, extraite de la collection dédiée au centième anniversaire de la mort de Gustave Eiffel, est la première frappe de la Monnaie française à intégrer une puce NFC. Celle-ci fait apparaître un certificat numérique authentifiant les caractéristiques de la pièce, réalisé en partenariat avec la start-up française Trust-Place.


Une première mondiale !


Créée par la Monnaie de Paris, la pièce à l’effigie de Gustave Eiffel est la première monnaie de collection à embarquer une puce NFC. Deux années de R&D ont été nécessaires à l'institution pour surmonter les défis techniques prévus à son intégration. Commercialisé le 27 novembre, le produit engage la transformation numérique de l'entreprise née il y a plus de 1 150 ans.


Côté pile, une représentation de la tour Eiffel entourée d’ouvrages et d’inventions. Côté face, la trombine de leur créateur, Gustave, dont le nom symbolise la France aux quatre coins du monde. Frappée dans les ateliers parisiens de la Monnaie de Paris à l’occasion des 100 ans de la mort de l’ingénieur-industriel, la pièce est bien plus moderne qu’elle n’y paraît.

« C’est une première mondiale »,assure Nicolas Dumont, directeur marketing et communication de l’institution, en faisant référence à la puce NFC dissimulée sous la pastille bombée en résine rouge, au cœur de la pièce. « Nous avons combiné ce qui fait l’histoire de la Monnaie – sa mission patrimoniale et commémorative–avec une technologie qui est forte aujourd’hui et le sera encore plus demain ».


Certificat de propriété numérique dans la blockchain


Né il y a plus de deux ans, le projet a consisté à transformer un produit inerte en objet communiquant. « Le propriétaire de la pièce flashe un QR code qui sert de tutoriel, puis approche son smartphone à proximité de la puce NFC dans la pièce pour demander son certificat numérique et accéder à des documents privilégiés comme des plans d’archives, des photos ou des vidéos qui expliquent la genèse du dessin et du produit », présente Audrey Duteil, cheffe de produit. Surtout, la pièce intelligente propose aux numismates un nouveau système d’authentification. « Elle inclut un certificat numérique de propriété », continue-t-elle. Au traditionnel papier s’ajoute un code numérique infalsifiable hébergé dans la blockchain. Lorsque le vendeur cédera la pièce, il fournira à l’acheteur l’intégralité des informations du produit et son titre de propriété. En cas de vol, la puce pourra même être bloquée », indique Julien Sabouret, chef des collections.


C’est la start-up Française Trust-Place, déjà leader dans ce domaine de la propriété et certification numérique qui a été choisie après consultation par la Monnaie de Paris pour l’accompagner sur ce sujet. « Trust-Place possède un savoir-faire assez unique dans la certification numérique, la plateforme étant déjà utilisée par de prestigieuses Maisons de Luxe Françaises. Nous sommes vraiment ravis de cette collaboration entre nos équipes, pour ce projet unique au monde, et une fierté 100% « made in France » explique Pascal Rencker, directeur du département innovation R&D de la Monnaie de Paris.



« C’est une réelle fierté et un honneur pour Trust-Place d’avoir été choisi par l’une des plus anciennes et prestigieuses institutions françaises, la Monnaie de Paris, pour l’accompagner dans ce projet unique de certification numérique » déclare Didier Mattalia, co-fondateur et Directeur Général de Trust-Place. « Au-delà de l’authentification des caractéristiques de la pièce, la certification digitale offre également la possibilité de s’enregistrer sur la blockchain pour attester de la propriété de la pièce, et la connexion sécurisée avec la puce NFC donne par ailleurs accès à une sélection de contenus dédiés à Eiffel, comme des documents issus des archives du musée d’Orsay. C’est vraiment révolutionnaire, et 100% Made-in-France ! ».


Une transformation digitale sans renier ses origines !


Inaugurée avec la collection Gustave Eiffel, la technologie intégrée dans la pièce vendue en argent a nécessité plus de 2 000 heures de R&D avant d’être pressée dans les ateliers parisiens et parachevée dans ceux de Pessac (Gironde).


Avec un brevet déposé, la solution ouvre un nouveau chapitre dans l’histoire de la plus ancienne entreprise du monde qui engage sa transformation numérique, sans renier ses origines !

56 vues
bottom of page